Projet de restauration

Restauration de l’église Saint-Nicolas

L’église Saint-Nicolas est le plus ancien édifice intact de Saint-Maur-des-Fossés.
À la suite d’un diagnostic réalisé en 2017, faisant apparaître l’urgence de certains travaux, une mission a été confiée en 2018 à A&M Patrimoine (Jean-Paul Mauduit, architecte du patrimoine).
Une première tranche de travaux se déroulera en 2019-2020. Elle concernera les toitures du chœur, les façades et le clocher.
Une seconde tranche de travaux est programmée en 2020-2021. Elle concernera le porche et les travaux intérieurs (chauffage, éclairage, charpente, etc.).

Dans le cadre des futurs travaux de restauration de l’église Saint-Nicolas, une convention tripartite a été signée entre la Ville, la Fondation du patrimoine et l’Association Saint-Nicolas le 21 septembre dernier à l’occasion des Journées du patrimoine.
Cette signature s’est déroulée en présence de Sylvain Berrios, maire de Saint-Maur, Laurence Lemaire, déléguée départementale de la Fondation du patrimoine, Claude Fluteau, délégué de la fondation du patrimoine, Raymond Quenin, président de l’association Saint-Nicolas et Pierre Gillon, président de la Société d’Histoire et dlArchéologie Le Vieux Saint-Maur.
Elle marque le lancement de l’appel à souscription auprès des Saint-Mauriens et amoureux du patrimoine en vue de cette réhabilitation.

Un édifice emblématique du Vieux Saint-Maur
             Construite aux XIIe et XIIIe siècles, l’église Saint-Nicolas a été inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 1928 puis classée monument historique en 1947. Plus ancien édifice du quartier du Vieux Saint-Maur, l’église possède un charme rare avec son clocher roman typique d’Île-de-  France. La nef, partie la plus ancienne, est romane, tandis que le choeur est de style gothique, créant un ensemble harmonieux. Lieu de célébrations et  de recueillement, l’église accueille également des manifestations musicales  grâce à son orgue au son velouté du XIXe siècle, récemment relevé.
            À la demande de la Ville, propriétaire de l’édifice, l’église Saint-Nicolas a  fait l’objet d’un diagnostic d’ensemble en 2016-2017. Ce dernier a permis  de dresser un état sanitaire et de réaliser un inventaire de l’ensemble des restaurations à effectuer. L’enjeu principal de la restauration, dont la première tranche démarrera fin 2019-début 2020, est de mettre l’édifice en sécurité par des travaux prioritaires de couverture et de maçonnerie extérieure, la remise aux normes de l’électricité, des adaptations pour répondre à la réglementation en matière d’accessibilité et de sécurité incendie, ainsi que l’installation d’un nouveau chauffage, plus efficace et ne dégradant pas l’édifice. En mai 2019, le Conseil municipal a voté un budget de 910 000 euros pour la première tranche de cette réhabilitation.
Un appel aux dons avec la Fondation du patrimoine
             Les Saint-Mauriens pourront soutenir de manière concrète ce projet en répondant à l’appel à souscription lancé par la Ville en partenariat  avec la fondation du Patrimoine, première institution de défense du patrimoine. Les dons collectés serviront à un aspect bien précis  de la réhabilitation : retrouver l’aspect de la charpente du XIIIe siècle, en passant par la suppression de la voûte ajoutée en 1930. Des  travaux moins urgents mais incontournables afin de retrouver l’esprit d’origine de l’église. Le bulletin de souscription est téléchargeable sur www.fondation-patrimoine.org et sur www.saint-maur.com   

Le saviez-vous ?
L’église Saint-Nicolas abrite la statue de Notre-Dame-des-Miracles, statue en bois polychrome du XIè siècle, réputée miraculeuse et qui donne lieu à un pèlerinage chaque année début décembre, attirant de nombreux pèlerins. La légende veut que celle-ci soit « acheiropoiète », c’est à dire non faite par la main de l’homme.

Financement prévisionnel :

  • l’État (40 %)
  • la Région Île-de-France (20 %)
  • la Ville de Saint-Maur-des-Fossés (40 %, dont une part de mécénat dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation du Patrimoine)